BERGEN

Bergen, ville portuaire, est fondée en 1070 par le roi Olaf III. Elle est aujourd'hui la deuxième ville du pays et la capitale du comté de Hordaland. La ville est délimitée par des fjords : le Sørfjord et le Byfjord au nord et le Raunefjord et le Grimstadfjord à l'ouest.
Dès le XIIe siècle des marchands allemands, s'installent à Bergen et instaure une nouvelle Hanse.
Le centre médiéval de Bryggen, constitué du vieux port et du vieux quartier marchand, est une des premières zone de la ville à avoir été construite. Le site est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1980.
En 1240 les Hanséates ont le monopole du transport des céréales entre l’Allemagne, puis la Pologne et la Norvège. En 1278 un premier comptoir commercial est créé. En 1343 Magnus IV de Suède crée le comptoir de Bergen « le Kontor » la ville devient alors économiquement dépendante du commerce hanséatique .La peste noire, arrive par un bateau anglais a l'été 1349. Elle décime la ville et oblige les Norvégiens à se montrer plus conciliants avec la Hanse qui leur apporte l'indispensable grain polonais.
Les marchands hanséatiques viennent chercher à Bergen des poissons, plus particulièrement de la morue séchée qui constitue les neuf dixièmes des exportations de Bergen. Les pêcheurs norvégiens exercent leur activité sur la côte occidentale, autour des îles Lofoten. Entre 14 et 30 navires, toute l'année, vendent à Bergen de la farine et de la bière, chargent de la morue séchée qu'ils débarquent à Boston en Angleterre et reviennent vers Lubeck avec du tissu. L'immunité des Hanséates persiste jusqu'au XVIe siècle, mais en 1560 leurs privilèges sont supprimés en Norvège. Le pouvoir de la Hanse à Bergen est definitivement brisé par Kristofer Walckendorf en 1599.
L'intrusion hanséate à Bergen a empêché un développement économique et surtout commercial autonome de la Norvège. Certains secteurs ont toutefois profité du commerce hanséatique international. Les produits d'échanges disponibles à Bergen ont pu amoindrir les famines et les troubles qui ont suivi la peste noire.
Mais la Hanse a contribué à pousser la Norvège dans la Réforme. Le luthéranisme, qui est prêché par le moine Antonius en 1525, touche les Allemands de Bergen dès ce moment. À peine onze ans plus tard, la ville est passée à la Réforme.
Au XVe siècle, les liens outre-mers baissent relativement avec l'abandon des colonies groenlandaises et l'autonomie islandaise. La manière dont on chargeait les bateaux au Moyen Âge, à l'aide d'un balancier servi par trois hommes, s'est perpétuée jusqu'au XXe siècle. Le célèbre marché aux poissons, point central de la ville où l'on peut trouver différents poisson, crabe et baleine, existe depuis le XIe siècle environ, et constitue l'un des points forts de la tradition de la ville.
Jusqu'au début du XXe siècle la ville était spécialisée dans la fabrique de cordes. Durant l'époque moderne les vieilles familles de Bergen continuent à se construire d'immenses empires d'échange et de richesses, dont les bâtisses luxueuses qui parsement la ville en sont la preuve. La ville fut dotée du téléphone en 1882, du tramway en 1897 et de l'électricité en 1900. Le port de Bergen est de nos jours le deuxième port de Norvège et le point de départ de l'Express Côtier.


Card image cap
BRYGGEN
VISITER
Card image cap
HISTORIQUE
VISITER
Card image cap
MODERNE
VISITER