Hopperstad Stavkirke

Histoire

l'Hopperstad Stavkirke est une église en bois debout avec une élévation médiane érigée sur la ferme Hopperstad près de Vikøyri dans la municipalité de Vik. L'église a été construite vers 1130, elle se trouve sur sa touffe originale. Sa stucture l'apparente à celle d'Urnes et celle de Kaupanger.
Des échantillons dendrochronologiques prélevés en 1997 à sept endroits différents dans l'église ont donné des dates entre 1034 et 1116.
L'église est restée inchangée jusqu'au 17ème siècle, époque ou elle a été agrandi à l'ouest. En 1877, en trés mauvais état, elle est rachetée par les monuments historique de Bergen. Il fallu 3 ans à L'architecte Peter Blix pour la restaurer.
Un clocher a été adjoint sur la nouvelle partie. A l'est, l'église a eu une expansion sculptée et vers le sud un nouveau canon avec une nouvelle entrée. La plus grande expansion est venue au nord avec le sculpté "Nyekyrkja". Les murs ont été peints avec un certain nombre de titres de la Bible dans des couleurs claires.
L'église a trois portails. Sur le côté nord du choeur, il y a une porte étroite décorée avec des animaux. Du côté sud, nous trouvons un portail de colonnes régulières. Il y a aussi une fenêtre dans le mur. Le portail principal, à l'ouest, a des motifs de dragons, un motif d'animaux gravés, qui s'entourent et se mordent les uns les autres.
L'intérieur est dominé par 18 bâtons en forme de colonnes avec des chapiteaux de dés roumains, reliés par des arcades arquées, 6 sur chaque côté long et 3 sur les petits côtés. Ceux-ci mesurent 8 m de haut et reposent sur le fond des fondations qui forment un cadre carré. Un ciboire ou une verrière dédié à la Vierge Marie réalisé dans les années 1300 est la pièce maitresse de cette eglise. La canopée est attachée à la douve sur trois côtés, et sur la quatrième elle est maintenue par une colonne autoportante. On trouve quatre sculptures sur le cibo. Le ciel sur le dessous de la verrière est peint avec des scènes en rapport avec la naissance de Jésus. Il y a un total de huit scènes dans le cycle. Le jubé date du moyen âge, il est le seul a avoir des ouvertures à tracés gothique et le seul conservé dans une stavkirke.